En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Echange franco-allemand

Echange franco-allemand : Bienvenue

Par PIERRE GINES-RUEDA, publié le lundi 11 avril 2011 14:18 - Mis à jour le samedi 19 décembre 2015 09:46

Petit historique de la création de l'échange entre le Collège M.Masbou de Figeac et le "Evangelisches Gymnasium" de Meinerzhagen.

C'est tout d'abord sur le plan économique et grâce  aux  importantes industries locales que se sont  développées les relations entre Figeac et Meinerzhagen.

En effet l'entreprise métallurgique Otto FUCHS de Meinerzhagen avait   depuis le début des années 60 des contacts privilégiés avec l'entreprise aéronautique RATIER de Figeac.

Ces relations de partenariat économique ne permirent pas la création de liens plus étroits et d'un jumelage entre les villes de Figeac et de Meinerzhagen malgré la signature d'un accord dans ce sens le 17 septembre 1966. Mais elles permirent la mise en place d'un échange linguistique et culturel entre les établissements scolaires des deux villes: tout d'abord entre le lycée Champollion et le "Evangelisches Gymnasium",  puis à partir de décembre 1980 (suite à une réforme des établissements scolaires du Second degré) entre  le Collège M. Masbou  et le "Evangelisches Gymnasium".

Le premier groupe d'élèves français séjournait  à Meinerzhagen début janvier 1967 avec leur professeur d'Allemand Mr Fritsch; leurs correspondants allemands leur rendaient visite à Figeac à l'automne suivant.

Mr Fritsch , puis Mr Deroëf et ensuite Mme Lahouze, les trois enseignants qui se succédèrent pour enseigner l'Allemand aux jeunes Figeacois, eurent à coeur de développer et de perpétuer des échanges annuels entre les deux établissements français et allemand depuis ces premiers contacts très encourageants. Leur volonté commune était d'oeuvrer en vue de la difficile réconciliation franco-allemande, dans l'esprit du Traité de l'Elysée cosigné par le Président de la République Française Charles de Gaulle et le Chancelier Fédéral Allemand Konrad Adenauer, le 22 janvier 1963... Ce traité privilégiait les relations entre les jeunes des deux pays et créait l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) qui devait aider financièrement -et aide aujourd'hui encore - de nombreux établissements à réaliser des échanges scolaires pour les élèves apprenant le Français ou l'Allemand de chaque côté du Rhin.

 Aujourd'hui ( décembre 2015) l'échange existe donc depuis presque 50 ans!

 

Site Lycée de Meinerzhagen

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1